Le sexisme ordinaire



Affiche lauréate d’une campagne de sensibilisation contre le sexisme ordinaire mené par la Mairie de Paris.

Une semaine de workshop. Encadrée par deux professeurs. La thématique était compliquée à traiter. Comment parler d'un sujet aussi important et complexe sans trop en faire ? Ou, au contraire, en n'en faisant pas assez ? L'affiche "Le sexisme, si je comptais le nombre de fois" porte sur la banalisation du sexisme ordinaire. Il ne se limite jamais à une fois. Il est partout, tout le temps et se produit jour après jour. Le nombre de fois s'accumule et en devient innombrable. C'est ainsi que les croix, en dépassant du cadre, évoquent l'idée d'un infini.


Affiche finale/Visuel à retrouver sur le site de la Mairie de Paris/Autres propositions d’affiches